Association mémoire "Arsenal - Courrouze" Rennes

                Sauvegarde & valorisation du patrimoine

                  ACTIONS de 1999 à 2013

Ces actions débutent quand le syndicat CGT a sollicité le Maire de Rennes, M.Hervé. L'idée était alors de remettre les collections de l'Arsenal, entre autres, à la Ville de Rennes. Cette proposition a reçu son aval, puis celui de la direction de Giat industries. Ces collections ont finalement été transférées au musée de Bretagne. La convention de donation, fut signée le 18 mars 2003.

  

Le comité de quartier de Cleunay alors impliqué dans l’aménagement du site de la Courrouze, s’est intéressé au patrimoine de l’Arsenal. Ainsi, en début d’année 2005, un groupe composé de Cleunaysiens et de personnels de l’Arsenal, a travaillé de concert avec la société Territoires chargée de l’aménagement du site, de Rennes Métropole et des deux villes : Rennes et Saint-Jacques. Ainsi après quelques réunions sur le site notamment,  la conservation de bâtiments, entre autres, et allant au-delà des premiers projets, a pu être agréée.

  

Durant cette même période, les recherches effectuées par Jérôme Cucarull, historien, ont été déterminantes à bien des égards. D’abord, pour son soutien apporté quand il a fallu démontrer le bien fondé de conserver tels ou tels bâtiments cités précédemment. Ensuite, il nous a convaincu au travers de ses exposés, fruit de ses investigations, qu’il y avait besoin de prolonger son travail, certes sans ses compétences, mais avec la mémoire vivante, c'est-à-dire avec les personnels, notamment. Les témoignages de salariés qu’il a recueillis durant sa mission, le confirment.

 

6 février 2008, nous avons aussi proposé 15 noms pour l’appellation des voies, parcs, etc. de la Courrouze. À ces 15 propositions, nous avons joint une centaine de noms sans argumentation, rappelant les phases de fabrication, des professions, des matériels et produits, des noms de personnels, etc. Les décideurs pourront toujours y puiser des idées.

 

5 février 2009, la table ronde organisée aux Champs libres avec différents partenaires fut un succès. (Environ 90 participants)

 

De cette « table ronde » à la création de l’association, des réflexions sont engagées sur la prolongation de ce type d’initiative et la réalisation de supports pédagogiques (livre, CD, DVD, film, …). Préalablement à l’A.G. constitutive, le 29 septembre 2009, le collectif et les 2 comités décident de l’écriture d’un livre relatif à l’Arsenal-Ville et à la Courrouze.

 

10 novembre 2009, le musée de Bretagne réaffirme son partenariat. Il confirme l’idée d’organiser une exposition aux Champs libres à l’horizon 2013, du genre Odorico, en terme de contenu et de durée.

 

.À partir de septembre 2010, un collectif se charge de rédiger un livre à partir de témoignages, d'écrits fournis par des anciens salariés et en puisant dans les archives. La décision entérinée en début d'année 2010, a nécessité de prolonger la réflexion avant de se lancer, notamment en fixant un cadre ou plan pouvant être les contours et contenus. 

 

2011, le projet du livre prend du poids à tel point qu'il devient trop volumineux. Il faudra élaguer pour s'en tenir à un volume raisonnable par sa taille, et espérer un prix de vente accessible, le tout sans nuire à l'essentiel et à la pédagogie. Avec du recul, la réflexion relative au cadre ou plan qui aurait pu être considéré comme une perte de temps ou un refuge pour retarder le lancement, s'est avérée fort utile.

 

18 Décembre 2012. Parution du livre.


19 septembre 2013. Participation CAFÉ-HISTOIRE aux Champs-libres à Rennes. Une soixantaine de participants.

 

13 novembre 2014. Conférence aux Archives de Rennes. 70 à 75 participants.

 

Cette énumération n’est pas exhaustive, elle reprend l’essentiel.

Service simple et professionnel

Créer un site Internet design